L’endométriose : ce que le médecin généraliste doit savoir

Des recommandations… à la juste prescription

1 073100% pris en charge DPC*
Pré-inscription
  • Programme intégré
  • Action DPC En cours de publication
  • 13 heures 100% en e-learning
  • 100% pris en charge DPC (1 073)
  • 585 € d'indemnisation DPC
*sous réserve de disponibilité de votre crédit DPC

L’endométriose touche au moins 10 % des femmes en âge de procréer, soit 1.5 à 2.5 millions de femmes.
Elle est responsable de dysménorrhées, de dyspareunies, de douleurs pelviennes spontanées, de douleurs à la défécation ou à la miction, d’alternances diarrhée-constipation et d’infertilité.
Malgré une médiatisation importante depuis quelques années, il existe encore une errance médicale et un retard diagnostique estimé à 7 ans en moyenne dans les pays développés, mais aussi des prises en charge non adaptées en terme de pertinence des explorations, de gestion de la douleur, ou de mise en place d’un traitement médical ou chirurgical.
Ainsi il est nécessaire de sensibiliser, d’informer et de former les professionnels de santé impliqués dans la prise en charge de l’endométriose afin de diagnostiquer plus précocement cette maladie et de proposer un parcours de soin adapté au sein des filières de prise en charge incluant le traitement de la douleur et la prise en charge de l’infertilité. Un point particulier sera apporté à l’enseignement du polymorphisme de la maladie qui inclut une prise en charge adaptée à chaque patiente.
Ces propositions sont en adéquation avec la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose lancée en janvier 2022, et le futur cahier des charges relatif à la structuration d’une offre graduée de soins au sein de filières pour la prise en charge de l’endométriose.
Ainsi le DPC devrait contribuer réduire l’errance diagnostique en proposant une prise en charge personnalisée, adaptée et équitable sur tout le territoire.

Objectifs pédagogiques

  1. Savoir prescrire des examens diagnostics
  2. Savoir reconnaître l’endométriose chez l’adolescente
  3. Savoir prendre en charge la douleur liée à l’endométriose
  4. Savoir gérer l’infertilité des patients souffrant d’endométriose
  5. Savoir traiter médicalement l’endométriose
  6. Comprendre le traitement chirurgical de l’endométriose
  7. Savoir Prescrire l’éducation thérapeutique

Déroulé pédagogique

  • Endométriose
  • Adenomyose
  • Stadification de l’endométriose : sup-DIE etc…
  • Endotest

Repérage des symptômes et examens cliniques et diagnostics dans les cas cliniques ci-dessous :

  • Adolescente de 13 ans, dysménorrhées invalidantes, absentéisme scolaire
  • Adolescente de 14 ans, dysmenorrhées d’apparition secondaire Echo/IRM : utérus pseudo-unicorne avec rétention hématique
  • Adolescente de 16 ans, dysmenorrhées d’apparition secondaire Echo/IRM : hemivagin borgne
  • Adolescente de 17 ans, dysménorrhées invalidantes, règles abondantes 
  • Adolescente de 19 ans, douleurs persistantes, découverte d’un endométriome
  • Adolescente de 20 ans : ménometrorragies + dysménorrhée : adénomyose de la femme jeune
  • Dysmenorrhées avec troubles digestifs
  • Dysmenorrhées, dyspareunies
  • Dysmenorrhées et dysurie
  • Dysmenorrhées et Algies pelviennes
  • Dysménorrhées et sciatalgies
  • Dysménorrhées et scapulalgies 
  • Endométriose n’est pas synonyme d’infertilité 
  • Quand suspecter l’endométriose en cas d’infertilité
  • Quel bilan faire en cas de suspicion d’endométriose et désir de grossesse ?
  • La préservation folliculaire 
  • Endométriose et fertilité : chirurgie ou PMA ?
  • Traitement médical
  • Traitement chirurgical
  • Autres traitements
  • Education thérapeutique

Modalités pratiques

Prochaines sessions

Vous disposez d’1 mois pour suivre votre formation à votre rythme.

    Edimark Formation est un organisme de formation agréé par l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu (DPC) et certifié Qualiopi. Nous proposons des formations au format e-learning aux médecins généralistes exerçant en libéral ou en milieu hospitalier.

    Ce que disent vos confrères

    0  %
    nous recommandent *
    0  %
    ont fait évoluer leur pratique *
    18.1 /20
    Qualité clinique de nos formations *

    Un DPC indispensable pour tout médecin généraliste.
    Très utile, très pratique, et formidablement conté par l’auteur.

    Dr Robert TOUITOU
    Médecin Généraliste

    Très enrichissante et à portée de notre pratique quotidienne.

    Dr Christiane PIVOT
    Médecin Généraliste

    Un grand merci au DR Bellaiche pour cette formation très complète avec toujours ce mélange inimitable de partage d’expérience, d’humour et de grande rigueur scientifique que j’appréciais déjà chaque année aux journées Médecine et Enfance.

    Dr Hélène GUICHARDET
    Médecin Généraliste
    * Chiffres issus de l’enquête de satisfaction réalisée de Novembre 2022 à Décembre 2023

    Vos confrères ont également consulté

    Dernière mise à jour le 5 février 2024