La dénutrition en pédiatrie : mieux la repérer pour mieux la traiter

Des recommandations… à la pratique du quotidien

Recevez585 €d'indemnité DPC
Inscription
  • Programme intégré
  • Action DPC 99TW2425018
  • 13 heures 100% en e-learning
  • 100% pris en charge DPC (1263 €)
  • 585 € d'indemnisation DPC
*sous réserve de disponibilité de votre crédit DPC

La dénutrition est largement sous-estimée en pédiatrie. Pourtant son dépistage a fait l’objet d’une recommandations HAS chez l’adulte, mais aussi chez l’enfant.

La nutrition du nourrisson, de l’enfant et de l’adolescent, diffère de celle de l’adulte d’un point de vue quantitatif et qualitatif. Il existe en effet des recommandations d’apports en macro et micronutriments à chaque tranche d’âge pédiatrique qui vont permettre à l’enfant et l’adolescent d’avoir un développement et une croissance staturopondérale satisfaisants. Certains régimes mis en place chez l’adulte dans une optique de prévention de la survenue de certaines maladies ne sont pas adaptés à la population pédiatrique et risquent même d’être délétères et entrainer une dénutrition.

De même, l’impression qu’un symptôme le plus souvent digestif est en relation avec la consommation d’un aliment ou groupe d’aliments consommés conduit parfois les familles à faire des restrictions alimentaires inadaptées pouvant être responsables de carences nutritionnelles parfois sévères.

Ainsi, l’évaluation de l’état nutritionnel et l’interrogatoire sur l’alimentation consommée par l’enfant ou l’adolescent devrait faire partie intégrante de toute consultation et entrainer ou non la prescription d’examens complémentaires.

Par ailleurs, certaines pathologies digestives, nutritionnelles ou allergiques peuvent conduire à la prescription d’un régime spécifique qu’il faut savoir encadrer et suivre de façon adaptée.

Comment, en pratique dépister une dénutrition ? conseiller les parents sur l’alimentation de leur enfant afin de l’éviter ou la combattre ? Dans quelle situation prescrire des examens complémentaires ? Quand prescrire des supplémentations ? Des compléments nutritionnels ?
Quand orienter en milieu hospitalier pour avoir recours à une nutrition artificielle ?

Au travers de courtes situations cliniques vécues, à chaque âge pédiatrique, nous illustrerons les questions qui se posent en pratique en matière de dénutrition avec des réponses basées sur « l’evidence based medicine », les dernières recommandations internationales et de l’HAS. Nous proposerons d’établir une alimentation type pour encadrer des régimes restrictifs ou déviants. Devant certaines situations relatives à l’état nutritionnel des patients vus en ambulatoire, nous appliquerons un raisonnement clinique permettant d’éliminer et de poser des hypothèses diagnostiques conduisant à la prescription d’une alimentation spécifique et enrichie.

Objectifs pédagogiques

  1. Connaitre les principaux besoins nutritionnels recommandés du nourrisson, de l’enfant et de l’adolescent
  2. Reconnaitre une dénutrition, en fonction de l’âge, devant des symptômes et savoir quand il faut s’inquiéter et demander un avis spécialisé
  3. Savoir adapter le régime alimentaire à la suite de l’interrogatoire et de l’examen clinique pour éviter l’apparition d’une dénutrition
  4. Savoir demander et surtout ne pas demander des examens complémentaires pour diagnostiquer une dénutrition
  5. Connaitre les supplémentations nutritionnelles nécessaires chez les enfants/ adolescents suivant un régime d’éviction
  6. Savoir rassurer des parents dans certaines situations à faible risque de dénutrition
  7. Savoir repérer les pathologies éventuellement en cause d’une dénutrition à l’âge pédiatrique
  8. Savoir prescrire une alimentation hypercalorique, des compléments nutritionnels oraux
  9. Connaitre les spécificités alimentaires dans certaines situations physiologiques propice à une dénutrition : le sport intensif
  10. Savoir prévoir un suivi régulier pour évaluer l’état nutritionnel des enfants et adolescents et savoir quand adresser en milieu hospitalier si situation à risque

Déroulé pédagogique

Chaque chapitre sera illustré par des cas cliniques imagés selon le même déroulé, aux différents âges pédiatriques :

  • Symptômes allégués et alimentation mise en place par les parents ou l’enfant
  • Quelles questions poser ?
  • Que rechercher à l’examen clinique ?
  • Doit-on s’inquiéter ?
  • Quelles hypothèses diagnostiques formulées ?
  • Comparer ses hypothèses avec le dictionnaire des résultats de consultation
  • Faut-il prescrire des examens complémentaires ?
  • Expliquer le régime- Proposer des repas types- Rédiger l’ordonnance
  • Prévoir un suivi adapté
  1. Savoir différencier le physiologique du pathologique
  2. Connaitre les critères de dénutrition
  3. Identifier les risques nutritionnels
  4. Quand prescrire des examens (modalités de réalisation des bilans)
  5. Bonnes pratiques en matière de prise en charge ambulatoire : que rechercher à l’interrogatoire
    • Chez le nourrisson (alimentation lactée exclusive et diversification alimentaire)
    • Chez le jeune enfant (de 1 à 3 ans)
    • Chez l’enfant (de 4 à 11 ans)
    • Chez l’adolescent (de 12 à 18 ans)
    • Chez l’enfant sportif
  1. Que rechercher à l’examen clinique
  2. Quel régime mettre en place
    • Diarrhée aigue
    • Douleurs abdominales
    • Pathologies liées au gluten
    • Maladies inflammatoires chroniques intestinales
    • Hypercholestérolémie
    • L’enfant allergique aux protéines de lait de vache
    • L’enfant avec une autre allergie alimentaire isolée ou multiples
  1. Que recherchez à l’interrogatoire
  2. Faut-il prescrire des examens complémentaires
  3. Une supplémentation est-elle nécessaire
  4. Faut-il mettre en place des mesures spécifiques
    • Sans lait
    • Matière grasse
    • Végétarien
    • Végétalien

Modalités pratiques

Prochaines sessions

Vous disposez d’1 mois pour suivre votre formation à votre rythme.
1
2

Edimark Formation est un organisme de formation agréé par l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu (DPC) et certifié Qualiopi. Nous proposons des formations au format e-learning aux médecins généralistes exerçant en libéral ou en milieu hospitalier.

Ce que disent vos confrères

0  %
nous recommandent *
0  %
ont fait évoluer leur pratique *
18.1 /20
Qualité clinique de nos formations *

Un DPC indispensable pour tout médecin généraliste.
Très utile, très pratique, et formidablement conté par l’auteur.

Dr Robert TOUITOU
Médecin Généraliste

Très enrichissante et à portée de notre pratique quotidienne.

Dr Christiane PIVOT
Médecin Généraliste

Un grand merci au DR Bellaiche pour cette formation très complète avec toujours ce mélange inimitable de partage d’expérience, d’humour et de grande rigueur scientifique que j’appréciais déjà chaque année aux journées Médecine et Enfance.

Dr Hélène GUICHARDET
Médecin Généraliste
* Chiffres issus de l’enquête de satisfaction réalisée de Novembre 2022 à Décembre 2023

Vos confrères ont également consulté

Dernière mise à jour le 15 mai 2024